Avec sa « positive attitude » érigée en modèle sur le web, le monde actuel est ainsi fait qu’il peut nous amener à penser que pour exister il est absolument nécessaire aujourd’hui d’être « médiatisé ». 

Outre les réseaux sociaux qui nous donnent à voir des images de vie complètement galvaudées, nous sommes en permanence abreuvés de messages nous enjoignant au bonheur, à la réussite, de sites promettant la recette miracle pour s’enrichir, de contenus à télécharger énumérant les étapes ou pratiques « obligatoires » si nous souhaitons mener une vie pleinement « positive »…  

Bref, nous croulons sous des injonctions (parfois contradictoires) qui peuvent nous donner à penser que finalement, nous sommes juste en train de rater nos vies ! 

J’avoue que personnellement, ces termes de « positif ou positive » me donnent particulièrement la nausée aujourd’hui. Quelle imposture que de laisser croire qu’il suffirait de la pensée magique pour être heureux ! Comme si le bonheur se devait d’être un état permanent qui nous rendrait béat de gratitude face à tous les événements de la vie ! Quid alors des états d’effondrement que la vie nous oblige parfois à traverser et pour lesquels, non, la baguette magique ne fonctionne décidément pas ?  

Dois-je pour autant me déconsidérer ? Me sentir coupable de ne pas y arriver ? 

Personnellement, j’ai connu un nombre incalculable de crises dans ma vie et j’avoue avoir cru un temps à tous ces « marchands » de bonheur qui me vendaient du rêve…. Jusqu’à ce que je comprenne que rien ne pouvait me « guérir » venant de l’extérieur et qu’il me fallait avant tout plonger dans mon intériorité pour quérir en moi les ressources de ma propre guérison. Bien sûr, je n’ai pas cheminé seule et il m’a fallu des éclaireurs lumineux pour guider mon être dans son propre déploiement.  

Simplement, j’ai intégré l’idée qu’il me fallait avant tout faire le choix de ma guérison : personne ne pourrait le faire à ma place. Je devais d’abord en poser l’intention… 

Seule, pas toute seule… 

Alors j’aurais juste envie de vous dire aujourd’hui : vous avez tout le potentiel en vous pour laisser émerger vos talents ! Quoique l’existence vous amène à traverser, tout est « juste » : vous avez le droit de rire, de pleurer, d’être en colère ou paniqué, peu importe… Tout est accueillable car tout est l’expression de votre magnifique humanité avec toute la palette de ses vibrations !  

Et fuyez ceux qui vous vendent la « zen attitude » éternelle : c’est juste « chiant »* !

*mille excuses si j’ai heurté votre sensibilité : c’est le terme qui m’est venu spontanément…  oups… 

Catégories : Humeur